Quittons le rocher au Lion, pour se promener vers Hiriwaduna.

Hiriwaduna? Qu’est-ce donc?

Il s’agit d’un village pittoresque, des maisons typiques à l’ancienne, et quelques Sri-lankais passionnés de leur culture, et prêt à vous la faire découvrir. Arrêtez vous non loin du Sigiriya, à 200m environ, vous pourrez profitez d’une jolie balade en barque sun lac recouvert de fleur de LOTUS, et une vue splendide sur le rocher. Un moment bucolique, loin de toute activité touristique. Quel calme. Nous prenons une carriole tirée par un Buffle, ancien moyen de transport des Sri Lankais, avant le tuk-tuk. Heureusement, la traversée pour rejoindre le lac est de courte durée, le moyen de transport étant peu confortable !

 

Le guide s’amuse à nous mettre des colliers en fleur de nénuphars, nous observons la faune et la flore, le temps d’un instant. Traversons le lac pour rejoindre l’autre rive, et le fameux village. La vue sur le rocher est superbe. Il serait dommage de s’en priver. Nous sommes la seule barque sur le lac. Une fois arrivé sur l’autre rive, nous marchons un petit moment à travers la jungle. Le paysage est encore différent de ce que l’on a déjà vu au Sri Lanka. Nous sommes surpris de voir autant de paysages différents.

Enfin arrivés au village, une dame nous accueille. Elle est très gentille. Nous parle en Anglais, sommaire mais compréhensible. Nous allons préparer la coco, et le repas de ce midi, Riz Curry pour changer mais c’est tellement bon. Je vous conseille de les goûter tous. A chaque coin et recoin de l’île, le riz curry est différent. Nous observons et apprenons la technique pour piler la coco. Toujours un régal la coco, on garde ça pour le dessert. Allez, qui se sent prêt à grimper la haut pour aller chercher la coco?

Nous continuons par la préparation du Riz. La dame nous montre comment préparer le riz, le curry et d’autres légumes. Car franchement, au test du pilage Sébastien est meilleur que moi même si en France c’est moi qui cuisine. Nous sommes ainsi impressionnés par les gestes, précis de la dame, pour s’occuper du riz. C’est assez éprouvant, heureusement que nous ne faisons plus ça!

Autant au Vietnam, ils ont des machines, au Sri Lanka, beaucoup de travaux des champs se font encore à la main. 

Nous commençons donc à avoir faim. Cette préparation, ainsi que la préparation des différentes épices, nous mets l’eau à la bouche. Il est déjà tard, le Sigiriya nous a mis en appétit, la balade en barque aussi. Les journées sont bien chargées, mais différentes tous les jours. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Passons à table, du riz du curry, des légumes, des galettes, et des fruits en dessert. Sachez que le riz curry, se mange dans une feuille de banane à la main, de façon traditionnel. Nous essayons de nous prendre au jeu, mais ce n’est pas chose aisée!

Après cette pause bien agréable, au calme, sans touriste autour de nous, seuls au milieu de ce village, nous reprenons la voiture (vive la clim, mine de rien on l’apprécie). Ah un oubli d’abord le tuk tuk pour retrouver la voiture. 

Direction DAMBULLA.

Nous voilà à Dambulla. Les singes y sont omniprésent. Dambulla, est situé dans la région centre du Sri Lanka, sur la route entre Sigiriya et Kandy. Vous entendrez souvent parler du temple d’or du bouddhisme. En effet, à Dambulla vous pourrez voir le plus grand bouddha en or de toute l’île. Le site consiste en quelque quatre-vingts grottes, cinq sanctuaires, quatre monastères principaux. Il comporte 157 statues, 153 images du Bouddha, 3 images royales et 4 images de divinités. Les peintures murales, recouvrant 2 100 mètres carrés, représentent, entre autres la tentation de Bouddha par le démon Māra et son premier sermon. L’entrée du site est PAYANT, 1500 roupies environs soit 8 euros. Vous pouvez laisser vos chaussures à l’entrée (personne ne vous les piquera). Personnellement, pour la technique, nous avons des sandales légères qui rentrent dans le sac à dos, ni une ni deux, plus de consigne à payer.

Nota bene: l’ascension aux grottes vous prendra 15 minutes environs, n’oubliez pas de prendre de l’eau, la chaleur est étouffante. Mais la vue sur la jungle est toujours sublime, la grimpette vaut le coup. Nous observons un long moment les singes. Cela fait partie de la visite. C’est bien la première fois que je les voient en liberté, d’aussi prêt. Mais attention à vos affaires, et ne pas vous faire griffer surtout.

Vous arrivez donc à cette “terrasse”, où sont rassemblées les grottes. De nombreuses statues de bouddha, des peintures dans les grottes, et des stupas magnifiques. Il fait toujours aussi lourd et marcher pied nu sur la pierre chaude c’est délicat. Finalement, nous sommes bien au frais dans ses grottes, observez les positions des statues de bouddhas chacune différentes. Je n’avais jamais vu ce genre de temple. Les grottes sont taillées directement en mode troglodyte dans la pierre. 

Finalement, nous restons un long moment sur ce site, subjugués par la beauté, des statues et peintures. En ressortant du temple, nous prenons à nouveau plaisir à observer les petits singes. Ils chapardent tout même les fleurs de lotus, que les Sri-Lankais donnent en don à Bouddha.

Vous avez des poux?  😆 Prenez toujours soin de l’autre … 

La vue est vraiment superbe. Nous redescendons par l’entrée principale du site. Nous voyons enfin ce géant bouddha en or. Il mesure 30m de haut, et il a été offert par trois pays au Sri-Lanka : la Thaïlande, la Corée et le Japon. Encore un site classé au patrimoine de l’Unesco. Impressionnant non?

Ce soir, nous dormons une dernière fois à côté du Sigirya. Demain, nous partons pour Kandy, première halte en ville. Un repas à l’hôtel pour changer toujours avec des légumes et des épices. Prenez dans votre trousse secours, du smecta, et ou spasfon. Les épices on adore mais parfois au bout d’un moment, l’estomac lui ne supporte plus. Et pourtant, j’adore les épices…Et surtout déguster la bière locale (désolé c’est mon pêché mignon), une LION beer bien fraîche, c’est mérité!

@Et alors on va où ?

 

 

 

2 thoughts on “HIRIWADUNA ET DAMBULLA”

  1. Coucou, c’est juste super ce mini-reportage! J’adore! Vraiment. La gourmande que je suis a surtout retenu les termes: Riz au curry, coco, et les desserts 😀
    J’aime toujours autant manger certains mets avec les doigts, comme le fait toujours ma grand-mère. Là je découvre que cela ne se fait que là où je viens. Et la feuille de banane plantain comme assiette… alala ça me manque tout ça! 🙂
    Bref, merci à vous de m’avoir fait voyager. Je hâte de découvrir la suite du voyage à Kandy.
    À bientôt! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *