Bienvenu au Monastère de RILA.

Sofia fut une courte étape. Direction, le Monastère de Rila.

Notre premier objectif, trouver un bus pour rejoindre le monastère de Rila, et d’y passer la nuit.

Tout d’abord, voici comment rejoindre le Monastère:

Depuis  la gare routière d’Ovcha Koupel, il y a un bus (un seul par jour) à 10h10.

Par ailleurs, pour vous rendre à cette gare routière, vous avez le tram n° 5 (+- 15 à 20 minutes de trajet) qui part de derrière le palais de justice, qui lui est tout au début du Bld Vitosha (en venant du Bvd Maria Luisa).

Ensuite, le trajet coûtera 10 leva (5 euros) pour le trajet Sofia/monastère.

Par ailleurs, cet endroit est tout simplement magique.

Comme tout les lieux religieux, l’endroit est mystique.

Le Monastère de Rila, vous promet bien des surprises.

Surtout, lorsque le monastère ferme ses portes, et que l’on se retrouve seul sans touristes à la nuit tombée, une sensation bizarre vous envahie.

Enfin, les chambres sont rustiques, mais la beauté du bâtiment, et les peintures à l’intérieur, compensent largement nos chambres !

Juste une nuit à Rila, à l’époque pas de centrale de réservation d’hôtel, nous avions du en avoir pour 15 € les deux,  sans les repas bien sur.

Quelques informations historique sur Rila :

“Le Monastère de Rila se situe sur la rive droite de la rivière Rilska, dans la montagne de Rila, à 17 km de la ville de Rila. Il a le statut administratif de lieu habité, le seul à l’avoir parmi tous les monastères.

De ce fait Rila dispose d’un bureau de poste et d’un poste de police. 

Mais encore, le monastère de Rila représente le site touristique le plus visité en Bulgarie.

Rila inscrit dans le patrimoine mondial d’ UNESCO figure en première place dans tous les guides sur la Bulgarie comme lieu incontournable.

Il occupe une superficie totale de 8 800 m². Sa cour intérieur compte environ 3 200 m² et vous pouvez y entrer à travers 2 portes – celle de Samokov et celle de Doupnitza.

L’église principale du monastère et ses 2 cloîtres se situent au milieu de la cour intérieure.

Le monastère de Rila est constitué de 4 parties, correspondant aux 4 directions géographiques : sud, est, ouest et nord. Elles sont construites en 1817-1819 mais furent ravagées peu après par une grande incendie.

Les parties est, ouest et nord ont été ensuite reconstruites telles que nous les connaissons en 1834. En 1847 fut rajoutée la partie au sud.”

C’est pourquoi, nous vous conseillons fortement cette halte en Bulgarie, un énorme coup de cœur pour notre première découverte en dehors de la capitale!

Le séjour promet d’être riche en émotions.

Toujours est-il que nous ne passons qu’une nuit, mais quelle nuit!

Aussi, demain nous partons pour le BANSKO

Et alors on va où ?

 

 

 

5 thoughts on “La Bulgarie et ses monastères : MONASTERE DE RILA”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *