Bonjour cher lecteur, vous nous suivez en AMAZONIE?

Ce soir, nous quittons Riobamba, six heures de bus nous attendent, en plus Séb est malade, il n’a pas dormi de la nuit et moi non plus.

La tourista, quand elle tape elle est terrible, je croise les doigts, je ne l’attrape pas souvent!

Il lui faut avaler médoc pour la route, en plus dans le bus écran et vidéo à fond, ils passent un film français, LE PARFUM, si vous l’avez vu, autant vous dire qu’il est violent!

Avec la route de montagne, et le film à fond dans le bus, nous n’avons pas très faim, et rien mangé ce midi malgrès notre pique-nique gentiement proposé par le guide.

Nous arrivons à la tombée de la nuit, à Puyo, dormons sur place, et la Pirogue nous attend pour rejoindre notre hôtel sur le Napo (fleuve d’Amazonie)!, pour quatre jours.

Nous sommes tout excités de prendre la pirogue pour la première fois. Et nos sacs on les mets ou? Mais il pleut quel domage pour cette première traversée du Napo, mais ce n’est que partie remise. Les Equatoriens vivent sur le Napo dans ce secteur du pays .

A Puyo, il fait chaud et très lourd. Cela nous change de la montagne, nous sentons que nous avons redescendu d’altitude, on respire à nouveau, surtout avec la verdure qui nous entoure!

Puyo, son nom en QUETCHA signifie « nuageux » et elle est surnommée « la Ciudad Nieblina ».

Puyo est située à environ 900 mètres d’altitude, en bordure du bassin de l’Amazone, le long de la rivière Puyo, un affluent de la rivière Pastaza.

Puyo se trouve à 155 km au sud-sud-est de Quito.

L’Amazonie a porté de main.

Des singes viennent se joindre à notre repas.

De nombreuses découvertes nous attendent, j’ai hâte de vous raconter !

Suivez-moi dans cette fabuleuse AMAZONIE

“Et alors on va où ?”

Transfert en pirogue, une première !

Première rencontre avec un péroquet d’Amazonie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *